humiditi - Infiltrations eau humiditéL’origine des infiltrations d’eau est multiple.

Elles peuvent être dues à des fissures dans les murs, des fuites, des gouttières bouchées, des problèmes d’étanchéité (toit, murs, menuiseries…) ; le vieillissement des joints (pierres de façade, fenêtres…) ; la porosité des matériaux de construction, dans ce cas il n’y a pas de fissures, mais les composants ne sont plus imperméables et l’humidité pénètre donc un peu partout.

On parle d’infiltrations d’eau lorsque l’eau de pluie pénètre dans les parois ou le toit de votre habitation.

L’eau qui s’infiltre finit par imbiber les murs intérieurs, ce qui peut causer de graves dégâts.

Les infiltrations d’eau peuvent aussi être présentes dans les caves, les sous-sols ou toutes les autres parties de la maison enterrées ou semi-enterrées. L’eau imprègne d’abord l’extérieur des murs et envahit peu à peu l’intérieur sous la pression exercée par le sol.

Les infiltrations latérales (dans les caves et sous-sols), quant à elles, proviennent d’une différence de niveau du sol entre l’extérieur (plus haut) et l’intérieur (plus bas) de votre habitation.

humiditi - Infiltrations humiditéCertains signes doivent vous alerter sur la présence d’infiltrations d’eau, par exemple des auréoles (tâches d’humidité) brunes sur les murs, un plafond humide par endroits, la peinture qui s’écaille avec un dépôt blanchâtre dû au salpêtre… Une odeur nauséabonde peut aussi se dégager du pourrissement du bois et du développement de bactéries qui entraîne les moisissures.

Les infiltrations liées aux événements météorologiques sont les plus répandues. Il s’agit d’infiltrations d’eau concernant le plus souvent la toiture ou la façade.

Pour les infiltrations en façade, l’origine est très compliquée à déceler. Il faut réaliser un diagnostic approfondi afin de constater la présence ou non de fissures ou de fuites plus ou moins importantes, la thermographie infrarouge est un moyen très efficace.

Les conditions météorologiques sont également à blâmer, mais un mauvais entretien de la façade ne fera qu’accélérer le processus.

A la moindre trace d’humidité visible sur un plafond, une peinture qui commence à s’écailler, des taches suspectes sur un mur ou sur un sol, ce sont les premiers signes de moisissure à traiter en urgence.

Les infiltrations d’eau dans un bâtiment peuvent donc avoir différentes causes. L’important est de pouvoir les identifier rapidement pour entamer les travaux de réparation avant qu’elles ne causent des dégâts plus ou moins importants.

Prenez conscience que plus vous laisserez l’humidité s’installer, plus vous mettrez votre santé en danger, sans évoquer les conséquences sur votre porte-monnaie avec une rénovation coûteuse…